Arwen Undomiel - Le seigneur des anneaux

 

Convention et prix

EPITA- Le Kremelin Bicêtre / 31 mai 2004 : libre

Provins Juin 2004

Séance photo à Crémieux mars 2008

 

Pour la petite histoire...

Je n’ai jamais été une grande fan des livres Le Seigneur des Anneaux, autant j’ai adoré Bilbo le Hobbit autant le Seigneur des Anneaux m’a prodigieusement ennuyée : je me suis arrêtée de lire à la 50ème page du premier tome et je me suis endormie durant les deux premiers films et même si le troisième volet m’a tenue un peu plus éveillée ça ne m’a pas emballée plus que ça. En revanche j’ai adoré l’esthétique des films et les costumes. Ajouté à cela une monstrueuse admiration pour Liv Tayler et me voilà à faire un costume d’Arwen

 

Choix du costume

J’ai tout de suite voulu faire ce costume (Arwen’s Blood Red Dress) quand je l’ai vu sur l’affiche du troisième film. Même si on ne le voyait pas en entier j’ai été séduite par les couleurs et les détails des broderies.

 

Conception

Le plus dur a été d’analyser le costume : quelles couleurs et quelles matières prendre. J’ai passé plusieurs jours à faire des recherches sur internet pour enfin tomber sur une interview de la réalisatrice des costumes, avec des photos des croquis, qui expliquait que cette robe n’était pas noire et rouge (j’avais vu beaucoup de reproductions faites avec ces couleurs mais je n’étais pas convaincue) mais bleue nuit et rouge.

 

 

Elle expliquait aussi que la robe était faite en deux parties : une sous-robe en soie bleue foncée avec des manches en velours de soie rouge et une sur-robe en velours de soie bleu nuit à bretelles. Grâce à cette interview et à des gros plans de la robe, prise en photo lors d’une exhibition dans un musée à New York, j’ai pu voir que le haut des manches et le décolleté étaient fait dans un imprimé Cashmere rouge avec des broderies vieil or.

 

 

Pour cette robe je me suis, pour la première fois, servie d’un patron et j'avoue que ça a complètement changé ma façon de faire mes costumes. Vu le prix du tissu je ne pouvais me permettre de me rater. Je me suis donc aidée du patron Burda 2484 (depuis je n'utilise plus cette marque qui est la pire possible en matière de patron...).

 

 

J’ai commencé par faire la robe du dessus, la plus simple. Je l’ai faite en velours de soie d’ameublement (moins cher) bleu nuit et l’ai doublée avec du satin bleu nuit. Je l’ai faite un peu plus cintrée que la robe originale, je trouvais ça plus joli, et j’ai raccourci la traîne, celle du patron était beaucoup trop longue. J’ai mis une grande fermeture éclair fine invisible au milieu du dos. J’ai fixé sur les bretelles et l’arrondi du décolleté, une bande de tissu imprimé cashmere que j’ai découpée dans un châle. Comme j’ai fait mon costume au printemps j’ai été incapable de trouver un tissu imprimé cashmere, apparemment ça ne se fait que pour la collection automne/hiver, je me suis donc rabattue sur un châle.

Pour la robe du dessous j’ai triché en l’arrêtant à la taille, ça n’est donc pas vraiment une robe comme le costume original mais plutôt un bustier en satin (le même qui m’a servit à doubler la robe bleue) avec une fermeture éclaire sur le côté (et non pas dans le dos pour éviter une surépaisseur due à la superposition des fermetures éclairs). J’ai fait un col très arrondi sur lequel j’ai fixé des manches courtes faites dans le tissu imprimé Cashmere et j’ai ajouté une large bande du même tissu tout autour du décolleté. J’ai ensuite fait les grandes manches en m’aidant du patron Burda mais en les faisant plus larges et plus longues. J’ai utilisé du velours acétate, que j’ai doublé avec de la fine doublure rouge sombre, cousue à la main pour éviter les traces de piqûre sur l’endroit du velours. J’ai ensuite cousu les grandes manches à la base des manches courtes et j’ai rajouté des bandes de guipure dorée au raz des manches courtes et sur le col et le haut des manches courtes. J’ai cousu la guipure à la main avec du fil doré pour que les coutures soient invisibles. J’ai terminé en cousant à la main un galon doré à la base de la guipure pour faire des finitions plus nettes car comme je l’avais coupée elle avait tendance à s’effilocher un peu.

 

Anecdotes

J’avais craqué sur le pendentif d’Arwen, l’Evenstar. Je l’ai donc acheté et porté avec la robe même si au moment où Arwen porte cette robe, elle a déjà donné l’Evenstar à Aragorn (Dieu merci aucun geek ne m’a immolée sur l’autel du non respect de la chronologie du Seigneur des Anneaux).

 

 

Remerciements à Judykaël ©2008 (photos à Crémieu 1 à 18) et à Nico ©2004 (photos 19 et 20 à Provins)