Convention et prix

Epita au Kremelin-bicêtre nocturne du vendredi 20 mai 2011 – Cosplay Groupe : 1er égalité avec le groupe Sucker Punch

 

Pour la petite histoire...

C'est en novembre 2009 que j'ai été contactée par Suok pour participer au livre "Cosplay". Elle avait craqué sur ma dauphine de Versailles et la voulait dans son artbook. Le souci c'est qu'il ne s'agit pas d'un cosplay mais d'une reproduction d'un costume de trashy.com. On risquait donc de se heurter à des problèmes de droit. Je lui ai alors proposé de refaire, pour le livre, un costume dans le même genre, c'est à dire inspiré roccoco. Puis à l'occasion du bal cosplay en Normandie le 14 février 2010 j'ai craqué sur les costumes tirés des Artbooks de Sakizô, faits par Kirae, Ichigo et Zedrielle. Ichigo m'a montré les artbooks et j'ai fait des recherches de mon côté et j'ai choisi de faire Amethyst, tiré de l'artbook Romantic Jewels, avec son costume à paniers qui correspondait pile à ce que je recherchais. J'ai porté ce costume fin 2010 pour la séance photo avec Andy Julia pour l'artbook et je l'ai peaufiné (refait la perruque et ajouté toute la partie qui se trouve sous les cuisses et qu'on ne voit pas sur l'artwork) pour un groupe à Epita. Il y avait tellement de filles qui avaient craqué sur les artworks de Sakizô qu'Eva a décidé de monter un groupe qui regrouperait toutes les cosplayeuses qui avaient un costume Sakizô à leur actif; ça faisait du monde et encore il y en a eu d'autres depuis. Eva s'est chargée de nous apprendre la chorégraphie.

 

Conception

Il est toujours compliqué d'interpréter les artworks de Sakizô justement parce qu'il n'existe qu'une illustration par costume. Il faut donc essayer de comprendre comment ils sont fait sous toutes les coutures et souvent inventer une bonne partie. Il y a aussi le souci des couleurs pas toujours très définies. Pour ce costume j'ai choisi d'utiliser du taffeta violet/prune et du polyester blanc cassé.

Pour le bustier j'ai utilisé le patron McCall's M4455

J'ai utilisé le modèle B (en bas à droite) et modifié la forme du devant. J'ai commencé par faire un moulage en coton. J'ai épinglé les pièces pour vérifier que le bustier était bien ajusté puis j'ai retiré les épingles.

Je me suis servi des pièces du moulage comme entoilage. C'est à dire que chaque pièce est reproduite dans le tissu définitif. La pièce en tissu et l'entoilage sont surjetés ensemble sur les bords pour donner de la tenue au bustier.

Devant :

dos :

J'ai ensuite assemblé toutes les pièces, fait des galeries pour y glisser des baleines en plastique et fixé des oeillets à la pince.

Pour les froufrous j'ai pris des bandes de tissu en polyster fluide et légèrement satiné et j'ai brulé les bords car faire un ourelet aurait alourdi les fronces et juste un surjet ça n'aurait pas été joli. J'ai ensuite froncé les bandes au milieu et les ai cousues au bustier.

J'ai coupé une bande de taffeta dont j'ai aussi brulé les bords à la bougie et j'ai rentré les côtés pour en faire un biais que j'ai cousu dans le bas du bustier pour faire une jolie finition. J'ai ensuite cousu une bande de dentelle sur l'envers.

Pour les paniers je me suis servi du patron du livre Corsets and Crinolines de Norah Vaugh. J'ai utilisé du tissu mate en polyester (le coton ça marche aussi très bien) et de la baleine métal. J'ai ensuite cousu deux rangées de tissu polyester satiné plissé (le même que celui utilisé pour le bustier) dont j'avais aussi brulé les bords à la bougie.

J'ai ensuite cousu un morceau de tissu que j'ai arrangé et plissé pour coller au mieux à l'illustration et dissimuler les baleines.

Et terminé par une dernière rangée de plis pour cacher la partie haute.

J'ai tendu un morceau de tissu entre les deux paniers sur lequel j'ai cousu deux rangées de plis avec du galon et une sorte de jabot sur le côté. J'ai fait une première version assymétrique mais ça ne me plaisait pas du coup j'ai tout décousu et refait le devant, droit.

Pour la tournure à l'arrière j'ai pris un carré de taffetas violet, le même que pour le bustier, j'ai cousu sur l'envers deux galeries parallèles, soit deux à droite côte à côte et deux à gauche côte à côte, à l'aide de gros grain (ça marche aussi avec du ruban à chapeau). Dans chacune des galeries doubles j'ai glissé un seul cordon, boucle vers le haut, et j'ai tiré les deux cotés du cordon, sortant par le bas des deux glissières, pour froncer le tout. Une fois que le tissu est suffisamment froncé il suffit de faire un noeud avec les deux morceaux du cordons pour maintenir le tout en place. J'ai rentré les bords pour donner une forme arrondie. Ce système permet de repasser la tournure: il suffit de dénouer le noeuds des cordons de retendre le tissu pour le repasser puis de remettre les cordons en place pour refroncer la tournure. Celle-ci est fixée aux paniers avec deux boutons pressions.

J'ai ensuite fait le noeud à l'aide d'un rectangle plié en deux et renforcé par du tissu thermo-colllant puis cousu endroit contre endroit sur trois côtés, retourné et cousu à la main par une couture invisible sur le quatrième côté. Le rectangle est ensuite froncé en son milieu et une bande de tissu recouvre la pliure centrale. Les pates sont faites en un seul morceau, brulé sur les bords à la bougie, cousu sur l'envers du noeud. Le noeud est fixé au bas du corset par deux boutons pression.

Pour les bijoux j'ai à chaque fois utilisé la même technique: j'ai fait une base en pate fimo et j'ai collé mes gemmes en plastique dessus avec de la colle chaude pour les plus gros et de la super-glue, une pince à épiler et beaucoup de patience, pour les plus petits. Il y en a deux sur les paniers, deux sur le corset avec en plus des noeuds fait avec des rubans en satin dont j'ai peint les bords en doré, un sur le bracelet, un sur le masque du chapeau un sur le côté du chapeau et enfin sur le collier et les boucles d'oreilles.

Pour la partie située au niveau de la poitrine j'ai utilisé un tissu écru mate et stretch. J'ai fait 5 plis et je l'ai cousu sur l'envers du bustier. La couture est cachée par des roses que j'ai faites à l'aide de bandes de taffetas pliées en deux dans la largeur et enroulées très serrées sur elles même puis cousues à la main le long de la couture des deux pièces du bustier. La partie froncée est faite dans le même tissu polyester fluide et legèrement satiné que celui utilisé pour les paniers. Les bords des fronces sont également brulés à la bougie.

Le collier est fait avec un morceau de ruban satin sur lequel j'ai cousu des fronces faites dans le même tissu que pour les paniers, avec toujours la technique des bords brulés à la bougie. J'ai rajouté du galon que j'ai légèrement peint en doré. C'est plus discret que de prendre un galon doré trop clinquant. J'ai ajouté des chainettes argentées qui sont cousues au ruban. Les bijoux sont faits avec la même technique que les autres: base en pate fimo et fixation des gemmes à la colle chaude ou superglue. Ils sont collés directement en tissu à la colle chaude. Le collier se ferme sur la nuque par des boutons pression.

Le boléro est fait dans le même tissu stretch que celui utilisé pour recouvrir la poitrine (partie haute du bustier). Les bords des manches balons sont faite en ruban satin et dentelle legèrement peinte en doré. J'ai cousu un gant noir à la manche gauche et un tube de voile écru à la manche droite, qui se termine par un rebord de dentelle également légèrement peint en doré.

Les fronces horizontales sur le devant du bustier sont faites dans le même tissu écru en polyester utilisé pour les paniers, avec les bords brulés à la bougies. Chaque fronce est bordée de dentelle peinte en dorée. Les trois petites roses sont faites à l'aide d'une fine bande de taffeta violet brulé sur les bords et enroulée sur elle-même puis cousue au bustier.

J'ai acheté un bracelé de perles pour la main droite.

Le bracelet à gauche est fait selon la même technique que le collier. Les motifs peints dessus en doré sont fait avec du vernis transparent trempé dans de la poudre d'or. La poudre d'or et le vernis s'achètent au rayon des pates fimo, ça ne coute vraiment pas cher et le rendu est beaucoup plus joli qu'avec de la peinture dorée et ça tient sur presque tout. C'est cette poudre que j'ai utilisée pour ajouter des touches de doré sur tout le costume au niveau des dentelles.

Pour le masque à main j'ai acheté un masque en carton chez Rougier & Plé. J'ai décollé la partie supérieure et retaillé les bords en pointe au cutter et le bas du masque.

Tout le masque est peint à l'acrylique ormis les parties dorées qui sont faite avec du vernis transparent trempé dans de la poudre d'or. J'ai ensuite peint deux cordons en noir et en doré. Je les ai entortillés et maintenus en place avec du vernis colle puis j'ai collé la torsade, toujours avec du vernis colle appliqué au pinceau, sur le bord du masque. J'ai terminé en fixant les strass à la pince à épiler avec de la superglue.

J'ai fait les roses en patarev que j'ai ensuite peintes en blanc. J'ai terminé par un léger brossage doré.

Enfin j'ai récupéré le manche d'un vieux masque moche que j'avais ramené de Venise. J'ai peint la partie inférieure à l'acrylique blanche et la partie supérieure avec le vernis + poudre d'or

J'ai utilisé la même technique pour faire le masque sur le chapeau. Le bijou central est collé à la colle chaude sur une base fine en pate Fimo.

La base du chapeau est un dessous de table vert en osier (on en trouve au Monop) que j'ai découpé et sur lequel j'ai cousu, sur le bord extérieur, une rangée de fronces. J'ai cousu par dessus un fraise vert amande. Et j'ai terminé par une fraise écrue au sommet sur laquelle j'ai collé le masque à la colle chaude. Sur l'envers j'ai cousu des plumes d'autruche. J'ai terminé en collant, toujours sur l'envers, les 6 pétales de taffetas découpés dans mes restes de tissu. Les bords sont brulés à la bougie et bordés d'un fin trait doré (vernis+poudre d'or). Puis j'ai cousu deux éventails de fronces à droite et collé par dessus un noeud de taffeta (toujours avec les bords brulés à la bougie) surmonté d'une gemme collée sur une base en Fimo elle-même collée sur le ruban. Sur l'envers j'ai cousu un grand ruban en satin écru pour pouvoir attacher le chapeau. L'avantage d'avoir fait le chapeau sur une base en osier le rend flexible et permet de l'adapter à la forme de ma tête.

Les boucles d'oreilles sont faites avec une base fine en fimo sur laquelle j'ai collé au dos des clips à boucles d'oreille à la colle chaude. Les gemmes sont collées à la super glue.

Pour les bas j'ai acheté deux paires de bas différents: une paire de bas noirs à rayures, qui se filent comme un rien, et une paire de bas blancs que j'ai découpés et cousus ensemble en rajoutant une bande de dentelle pour cacher la couture.

J'ai acheté une paire de chaussures en satin écru sur lesquelles j'ai collé des gemmes.

 

Anecdotes

Au mois de mars 2011 Laura (aka Nikita) m'a proposé de faire une séance photo avec les Nakana-Focus. Nous avions toutes les deux dans l'idée de recréer une ambiance boudoir gourmand dans le style du Marie-Antoinette de Sofia Coppola. Le salon de mes parents a servi de décor et nous avons fait des gateaux tout l'après-midi, veille de la séance. Au menu: génoise à la confiture et glaçage au sucre, et religieuses et choux à la crème de toutes les couleurs. J'ai également acheté des maccarons que l'on a monté sur un cône en polystyrène. Et j'ai acheté des boites à thé chez Ladurée et ajouté des boites à gateaux pour compléter le décor. On a bien entendu tout mangé après la séance ^^

Lors de la prestation sur scène à Epita j'ai eu un petit accident de chapeau. A cause des sauts sur place il a commencé à glisser dangereusement en entrainant ma perruque avec. J'ai évité la catastrophe en le réajustant comme j'ai pu en me cachant derrière Laura, mais du coup j'ai totalement foiré la chorégraphie tellement ça m'a perturbée. J'étais mortifiée surtout que je la connaissais bien cette saleté de presta! Bon ça ne se voit âs trop sur la vidéo mais quand même... La prochaine fois je ferai pas ma feignasse et je le fixerai avec des pinces et des épingles.

Remerciements à Nakana-Forcus ©2011 et Cooladn ©2011 et Blaknight ©2011 pour les photos

Remerciements à Suok pour nous avoir prêté ses chaises la déserte et le petit guéridon !